Trois Palestiniens tués, dont deux femmes, par les tirs de l’armée israélienne

Trois Palestiniens tués, dont deux femmes, par les tirs de l’armée israélienne

Près de Bethléem, Ghada Sabatin, une quadragénaire veuve et mère de six enfants, a été ciblée par les tirs des soldats israéliens et a succombé à ses blessures, a fait savoir le ministère de la santé palestinien.

Trois Palestiniens, dont deux femmes, ont été tués dimanche par les tirs des Forces de l’occupation israélienne en Cisjordanie.

Près de Bethléem, Ghada Sabatin, une quadragénaire veuve et mère de six enfants, a été ciblée par les tirs des soldats israéliens et a succombé à ses blessures, a fait savoir le ministère de la santé palestinien.

L’armée israélienne a confirmé que la femme de 47 ans n’était pas armée.

Tard dans la soirée, à Al-Khader, près de Bethléem, l’armée israélienne a annoncé avoir ouvert le feu sur un Palestinien qui « lançait un cocktail Molotov ». Le jeune homme, Mohammed Ghnaim, 21 ans, est mort, ont confirmé le ministère de la santé palestinien et des sources locales.

Et à Hébron, dans le sud de la Cisjordanie occupée, la police israélienne a tué une autre Palestinienne de 24 ans.

Les forces israéliennes, qui ont limité ce week-end l’accès au camp de Jénine, ont arrêté dimanche une vingtaine de personnes lors d’opérations qui ont fait une dizaine de blessés, selon le ministère de la santé palestinien.

Samedi, un Palestinien a été tué et plusieurs autres blessés lors d’une attaque de l’armée israélienne à Jénine.
Tard samedi, Israël a annoncé qu’il renforçait les restrictions de circulation à l’intérieur et à l’extérieur de Jénine.

Le premier ministre israélien, Naftali Bennett, avait donné carte blanche vendredi aux forces de sécurité pour « vaincre » une nouvelle vague de résistance dans les territoires occupés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
27 + 9 =