Près de 15 millions de décès liés au COVID-19, contre 6 millions annoncés par les gouvernements, selon l’OMS

Près de 15 millions de décès liés au COVID-19, contre 6 millions annoncés par les gouvernements, selon l’OMS

L’Organisation mondiale de la santé estime que près de 15 millions de personnes ont été tuées soit par le coronavirus, soit par son impact sur des systèmes de santé débordés au cours des deux premières années de la pandémie.

Ce chiffre représente plus du double du nombre officiel actuel annoncé par les gouvernements, soit plus de 6 millions de morts.

La plupart des décès sont survenus en Asie du Sud-Est, en Europe et dans les Amériques, selon un rapport de l’OMS publié jeudi.

Le directeur général de l’agence de santé des Nations Unies, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a affirmé qu’il devrait inciter les pays à investir davantage dans leurs capacités à réprimer les futures pandémies.

L’OMS a chargé des scientifiques de déterminer le nombre réel de décès dus au COVID-19 entre janvier 2020 et la fin de l’année dernière. Ils ont estimé qu’entre 13,3 millions et 16,6 millions de personnes sont décédées soit à cause du coronavirus directement, soit à cause de facteurs attribués d’une manière ou d’une autre à l’impact de la pandémie sur les systèmes de santé, tels que les patients cancéreux qui n’ont pas pu se faire soigner lorsque les hôpitaux étaient pleins de patients COVID.

L’estimation était basée sur les données communiquées par les pays et la modélisation statistique, mais seulement environ la moitié des pays ont fourni des informations.

L’OMS a déclaré qu’elle n’était pas encore en mesure de ventiler les données pour faire la distinction entre les décès directs dus au COVID-19 et ceux liés aux effets de la pandémie, mais l’agence prévoit un futur projet d’examen des certificats de décès.

Compter avec précision les décès dus au COVID-19 a été problématique tout au long de la pandémie. Les chiffres des gouvernement communiqués à l’OMS montraient plus de 6,2 millions de décès par virus signalés à ce jour.

Des scientifiques de l’Institute of Health Metrics and Evaluation de l’Université de Washington ont estimé dans une étude récente publiée dans la revue Lancet qu’il y avait plus de 18 millions de décès par COVID de janvier 2020 à décembre 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 + 3 =