Ouverture à Marrakech des travaux de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech avec la participation de plus de 80 pays

Ouverture à Marrakech des travaux de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech avec la participation de plus de 80 pays

Organisée à l’invitation conjointe du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, et du Secrétaire d’État américain, M. Antony Blinken, cette première réunion de la Coalition mondiale anti-Daech en Afrique constitue une autre étape dans la poursuite de l’engagement et de la coordination internationale dans la lutte contre Daech, avec un accent particulier sur le Continent africain ainsi que sur l’évolution de la menace terroriste au Moyen Orient et dans d’autres régions.

Les travaux de la Réunion ministérielle de la Coalition mondiale contre Daech se sont ouverts, mercredi à Marrakech, avec la participation des représentants de plus de 80 pays et organisations internationales.

Organisée à l’invitation conjointe du ministre des Affaires Etrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Etranger, M. Nasser Bourita, et du Secrétaire d’État américain, M. Antony Blinken, cette première réunion de la Coalition mondiale anti-Daech en Afrique constitue une autre étape dans la poursuite de l’engagement et de la coordination internationale dans la lutte contre Daech, avec un accent particulier sur le Continent africain ainsi que sur l’évolution de la menace terroriste au Moyen Orient et dans d’autres régions.

Lors de cette réunion, les ministres de la Coalition examineront les actions entreprises en termes d’efforts de stabilisation dans les zones précédemment impactées par Daech, dans le domaine de la communication stratégique contre la propagande de radicalisation de ce groupe terroriste et de ses affiliés, et la lutte contre les combattants terroristes étrangers.

“En réponse aux menaces mondiales, telles que le terrorisme, le Maroc a toujours plaidé en faveur du multilatéralisme, en particulier celui qui promeut la solidarité, l’appropriation et l’inclusion, par le partage de renseignements, le renforcement des capacités et la formation des chefs religieux”, a souligné M. Bourita dans une allocution à l’ouverture des travaux de cette rencontre.

Il a également souligné que la coprésidence marocaine de cette première réunion de la Coalition mondiale anti-Daech en Afrique “offre une plate-forme supplémentaire au Royaume pour partager les expériences tirées de sa stratégie globale et intégrée de lutte contre le terrorisme, élaborée sous la conduite éclairée de Sa Majesté le Roi Mohammed VI”.

Pour sa part, la sous-secrétaire d’Etat américaine chargée des Affaires politiques, Mme Victoria Nuland, a souligné que les membres de la Coalition mondiale contre Daech sont engagés à assurer la défaite durable de Daech en Irak et en Syrie, sur le continent africain et dans le monde entier, faisant savoir que l’action de la Coalition s’est étendue de la libération du territoire contrôlé par Daech en Irak et en Syrie à l’identification des régions du monde qui peuvent être des terrains fertiles pour les groupes terroristes et à la résolution des causes profondes.

Ainsi, la diplomate américaine, qui conduit une délégation américaine de haut niveau, a relevé que les participants à cette rencontre évalueront l’action de la Coalition et ses membres au cours de l’année dernière en Irak et en Syrie, sur le continent africain et dans la région de l’Afghanistan, et procéderont à l’identification des lacunes à combler.

“Au cours des dernières années, Deach s’est considérablement affaibli en Irak et en Syrie, mais il reste une menace, cherchant toutes les opportunités pour se reconstituer”, a mis en garde Mme Nuland, appelant à rester vigilants face à la menace qu’elle continue de représenter partout dans le monde, en particulier sur le continent africain.

La réunion, qui décortique les défis imposés par le terrorisme sous toutes ses formes et le repositionnement de Daech en Afrique, passera en revue les actions entreprises en termes d’efforts de stabilisation dans les zones précédemment impactées par Daech, dans le domaine de la communication stratégique contre la propagande de radicalisation de ce groupe terroriste et de ses affiliés, et la lutte contre les combattants terroristes étrangers.

Avec MAP.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 ⁄ 2 =