Madrid considère l’initiative marocaine d’autonomie du Sahara comme la base la plus sérieuse et crédible pour la résolution du différend

Madrid considère l’initiative marocaine d’autonomie du Sahara comme la base la plus sérieuse et crédible pour la résolution du différend

Dans une Déclaration conjointe adoptée au terme des discussions approfondies entre le Roi du Maroc Mohammed VI et le Président du Gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, qui a effectué, jeudi, une visite officielle au Royaume du Maroc à l’invitation du Souverain, l’Espagne “reconnaît l’importance de la question du Sahara pour le Maroc ainsi que les efforts sérieux et crédibles du Maroc dans le cadre des Nations Unies pour trouver une solution mutuellement acceptable”.

L’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution du différend autour du Sahara.

Dans une Déclaration conjointe adoptée au terme des discussions approfondies entre le Roi du Maroc Mohammed VI et le Président du Gouvernement espagnol, Pedro Sanchez, qui a effectué, jeudi, une visite officielle au Royaume du Maroc à l’invitation du Souverain, l’Espagne “reconnaît l’importance de la question du Sahara pour le Maroc ainsi que les efforts sérieux et crédibles du Maroc dans le cadre des Nations Unies pour trouver une solution mutuellement acceptable”.

“A ce titre, l’Espagne considère l’initiative marocaine d’autonomie, présentée en 2007, comme la base la plus sérieuse, réaliste et crédible pour la résolution de ce différend”, souligne la Déclaration conjointe.

Cette position de l’Espagne sera incluse dans la nouvelle de feuille de route durable et ambitieuse que les deux pays entendent établir.

La visite au Maroc du Président du Gouvernement espagnol constitue un moment important pour consolider cette feuille de route et définir les priorités de la prochaine Réunion de Haut Niveau (RHN) devant se tenir avant la fin de l’année en cours, précise la Déclaration conjointe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
50 ⁄ 25 =