Les personnes retenues au tirage au sort pour le Hajj2022 appelées à compléter leurs dossiers auprès des agences de voyages

Les personnes retenues au tirage au sort pour le Hajj2022 appelées à compléter leurs dossiers auprès des agences de voyages

Le pèlerin doit s’assurer que le montant total fixé par l’agence et celui mentionné dans le contrat signé avec l’agence ainsi que celui qu’il paiera aux guichets de Barid Bank sont identiques, car chaque pèlerin est tenu de régler la totalité des frais du pèlerinage en un seul versement auprès de Barid Bank, précise le ministère du Tourisme.

Le ministère du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Économie sociale et solidaire appelle les citoyennes et citoyens, retenus au tirage au sort du Hajj encadré par les agences de voyages touristiques, à contacter les agences autorisées à organiser le Hajj au titre de l’année 2022 afin de compléter leurs dossiers.

Le département du Tourisme souligne que les pèlerins ont le droit de demander aux agences de voyages touristiques de s’informer, avant la signature du contrat, des prestations proposées, des prix et des modalités de paiement auprès de Barid Bank ainsi que des conditions d’annulation du contrat afin de préserver les intérêts de toutes les parties contractantes et de s’assurer que les rituels se dérouleront dans les meilleures conditions, a indiqué le ministère vendredi dans un communiqué.

Le pèlerin doit s’assurer aussi que le montant total fixé par l’agence et celui mentionné dans le contrat signé avec l’agence ainsi que celui qu’il paiera aux guichets de Barid Bank sont identiques, car chaque pèlerin est tenu de régler la totalité des frais du pèlerinage en un seul versement auprès de Barid Bank, précise la même source.

Le département fait savoir également que les citoyens peuvent consulter la liste des agences de voyages autorisées à organiser le Hajj au titre de l’année 2022 sur le portail du département du Tourisme via le lien “www.tourisme.gov.ma”.

Les autorités saoudiennes en charge du hajj ont mis en place de nouvelles mesures et imposés des quotas au titre de l’année 1443 de l’hégire.

Parmi ces mesures figure l’obligation pour la personne autorisée à accomplir le pèlerinage d’être âgée de moins de 65 ans, à condition qu’elle soit née en août ou les mois suivants de l’année 1957, d’avoir reçu les trois doses du vaccin anti-covid19 et de présenter un résultat négatif du test PCR pour un échantillon prélevé dans les 72 heures avant le départ pour le pèlerinage.

D’après le ministère saoudien du Hajj et de la Omra, les quotas des différents pays seront réduits cette année de 30 à 50%, à cause des risques liés à la pandémie de Covid-19.

Le quota des pèlerins marocains est de 45% du quota normal, soit 15.392 pèlerins (10.186 encadrés par le ministère des Habous et des Affaires islamiques et 5.206 par les agences de voyage touristiques).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 30 =