Le port du masque pour Covid 19 n’est plus obligatoire en Espagne

Le port du masque pour Covid 19 n’est plus obligatoire en Espagne

Le gouvernement espagnol a approuvé mardi le décret mettant fin au port obligatoire du masque à partir de mercredi dans l’ensemble du territoire.

Le port du masque n’est désormais plus obligatoire en Espagne, sauf dans les transports en commun, les hôpitaux et les maisons de retraite, après deux ans de restrictions sanitaires liées à la pandémie du Covid19.

Le gouvernement espagnol a approuvé mardi le décret mettant fin au port obligatoire du masque à partir de mercredi dans l’ensemble du territoire.

L’Espagne a ainsi abondonné l’une des dernières restrictions mis en place depuis le début de la pandémie de Covid-19, il y a plus de deux ans, grâce à un contexte épidémiologique jugé “favorable” par le gouvernement grâce à une “très haute couverture vaccinale”.

Le décret gouvernemental maintient les masques obligatoires seulement dans les maisons de retraite et pour les visiteurs et le personnel des établissements de santé, bien que les patients ne soient pas toujours obligés de les porter.

Les masques seront également obligatoires dans toutes les formes de transports publics, sauf dans les gares et les aéroports.

Le gouvernement laisse les employeurs le choix de décider d’imposer les masques dans les bureaux des entreprises publiques et privées, les banques, les usines et les magasins, s’ils estiment qu’il existe un risque pour la santé.

Le port du masque sera recommandé, mais pas obligatoires, dans les grands rassemblements, dans les zones bondées ou en présence de personnes vulnérables. Les écoles sont également dispensées de les utiliser.

Les masques sont devenus obligatoires en Espagne le 20 mai 2020 alors que la pandémie a frappé de plein fouet le pays.

“Le masque a sans aucun doute été l’une des mesures les plus identifiables de ces deux dernières années et il ne sera plus obligatoire”, a déclaré mardi la ministre de la Santé, Carolina Darias, à l’issue du conseil des ministres. “Ils continueront d’être avec nous en tant qu’élément de protection, en particulier pour les plus vulnérables.”

Plus de 92% des Espagnols de plus de 12 ans ont reçu au moins deux doses de vaccin et le nombre d’infections et de décès par coronavirus sont en forte baisse ces derniers mois.

L’Espagne a également supprimé l’isolement obligatoire à domicile pour les personnes infectées par le virus qui ne présentent aucun symptôme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
30 × 12 =