Le Maroc va constituer un stock de réserve supplémentaire de blé tendre et dur

Le Maroc va constituer un stock de réserve supplémentaire de blé tendre et dur

L’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL) se chargera de la gestion de ce nouveau stock qui s’ajoute à la réserve stratégique de 5 mois dont dispose le Maroc.

Le Maroc va constituer un stock de réserve supplémentaire de blé tendre et dur pour faire face à la pénurie de blé dans le monde causée par l’invasion russe de l’Ukraine, a annoncé lundi le ministre de l’Agriculture Mohammed Sadiki.

Intervenant à la Chambre des représentants, Sadiki a indiqué que l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL) se chargera de la gestion de ce nouveau stock qui s’ajoute à la réserve stratégique de 5 mois dont dispose le Maroc.

Le ministre de l’Agriculture a par ailleurs annoncé la création d’une commission censée déterminer les produits faisant partie du réservoir stratégique de produits de première nécessité et celle d’un système national unifié du réservoir stratégique.

Le gouvernement est en train de mettre en œuvre une vision pour créer un écosystème national et intégré du stock stratégique des produits de base, a souligné M. Sadiki.

Ces produits sont constitués de deux catégories, selon le ministre. La première concerne les produits de base que la production nationale ne permet pas de couvrir, à savoir les céréales, le sucre et les huiles de table, tandis que la seconde porte sur les intrants agricoles, en particulier les semences, les engrais azotés et les pesticides qui ne sont pas produits localement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
1 + 18 =