Le Maroc et le Nigeria cherchent toujours des fonds pour le méga projet de gazoduc

Le Maroc et le Nigeria cherchent toujours des fonds pour le méga projet de gazoduc

Le projet Stratégique du Gazoduc Nigeria Maroc, initié par le Roi du Maroc Mohammed VI et le président nigérian Muhamma du Buhari, et dont l’accord de coopération a été signé en mai 2017, a l’ambition d’être un catalyseur du développement économique de la région Nord-Ouest de l’Afrique.

Le Nigeria et le Maroc sont toujours à la recherche de fonds pour financer un méga projet de gazoduc visant à acheminer le gaz nigérian à l’Afrique du Nord et à l’Europe, a déclaré lundi le ministre nigérian du Pétrole.

Depuis le début de la guerre en Ukraine, les réserves en gaz de l’Afrique attirent de plus en plus les regards, l’Union européenne cherchant notamment des alternatives à son approvisionnement en gaz par la Russie.

Le projet Stratégique du Gazoduc Nigeria Maroc, initié par le Roi du Maroc Mohammed VI et le président nigérian Muhamma du Buhari, et dont l’accord de coopération a été signé en mai 2017, a l’ambition d’être un catalyseur du développement économique de la région Nord-Ouest de l’Afrique.

Il porte sur une forte volonté d’intégration et d’amélioration de la compétitivité et du développement économique et social de la région, à travers, notamment, l’accélération de l’électrification et du développement de l’autonomie énergétique de la région et le soutien au développement et à l’amélioration des conditions de vie des populations riveraines.

Le ministre nigérian du Pétrole Timipre Sylva a déclaré que le pipeline serait une extension d’un gazoduc acheminant le gaz du sud du Nigeria au Bénin, au Ghana et au Togo depuis 2010. «Nous voulons continuer ce même pipeline jusqu’au Maroc le long de la côte. Aujourd’hui, (le projet) est toujours à l’étude», a affirmé Timipre Sylva.

«Nous en sommes à la sécurisation du financement et beaucoup de personnes manifestent leur intérêt», a poursuivi le ministre. «Les Russes étaient dans mon bureau la semaine dernière, ils sont très désireux d’investir dans ce projet», a-t-il indiqué.

Pour l’heure, aucun accord sur le financement de la construction du projet n’a été trouvé, selon le ministre nigérian du Pétrole Timipre Sylva.

«Il y a beaucoup d’intérêt à l’international mais nous n’avons pas encore identifié les investisseurs avec lesquels nous voulons travailler».

Vendredi, le Maroc et le Fonds de l’OPEP pour le développement international (OPEC Fund) ont procédé à la signature de la documentation juridique relative au financement d’une partie de la deuxième phase des études d’avant-projet détaillées du projet de gazoduc Nigeria-Maroc.

“Mme Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des Finances a procédé, par échange de correspondance, avec M. Abdulhamid Al khalifa, Directeur Général de l’OPEC Fund et Mme Amina Benkhadra, Directeur Général de l’ONHYM, à la signature de la documentation juridique relative au financement, d’un montant de 14,3 millions de dollars, accordé par l’OPEC Fund à l’ONHYM au titre de sa contribution au financement de la deuxième phase de l’étude d’avant-projet détaillée (FEED – Front-End engineering design) du Gazoduc reliant la République Fédérale du Nigeria et le Royaume du Maroc (Projet NMGP)”, a indiqué le ministère, vendredi, dans un communiqué.

L’étude, cofinancée avec la Banque Islamique de développement (BID), consiste à élaborer la documentation pour l’exécution du projet du Gazoduc Nigeria-Maroc et à finaliser les analyses techniques, financières et juridiques y afférentes, précise la même source.

L’acheminement du gaz nigérian à l’Afrique du Nord alimente depuis longtemps de nombreux intérêts, l’Algérie ayant notamment mené des discussions en 2002 pour un projet similaire de pipeline traversant la région du Sahel.

Le Nigeria, membre de l’OPEP, dispose d’énormes réserves en gaz, les premières en Afrique et les septièmes au niveau mondial.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
13 × 19 =