Israël vend des systèmes de défense au Maroc, à Bahreïn et aux Émirats pour 800 millions de dollars en 2021

Israël vend des systèmes de défense au Maroc, à Bahreïn et aux Émirats pour 800 millions de dollars en 2021

Ce chiffre n’inclut pas la vente par l’entreprise de construction aéronautique israélienne (IAI) du système de missiles sol-air Barak-8 au Maroc, un accord évalué à 560 millions de dollars, qui sera inclus dans les chiffres d’exportation de cette année, a précisé la presse israélienne.

Des entreprises israéliennes, dont Elbit Systems, Rafael Advanced Defense Systems, IAI et d’autres industries de la défense, ont vendu des systèmes et des services de défense au Maroc, à Bahreïn et aux Émirats arabes unis pour 800 millions de dollars en 2021, a indiqué mardi la presse israélienne.

Ce chiffre, révélé par le ministère israélien de la Défense, “illustre les avantages économiques tirés par Israël depuis la signature des accords d’Abraham” avec ces pays arabes musulmans, a indiqué le quotidien économique israélien Calcalist.

Ce chiffre n’inclut pas la vente par l’entreprise de construction aéronautique israélienne (IAI) du système de missiles sol-air Barak-8 au Maroc, un accord évalué à 560 millions de dollars, qui sera inclus dans les chiffres d’exportation de cette année, a précisé le quotidien.

Le ministère israélien de la Défense a indiqué, mardi, que les exportations sécuritaires israéliennes avaient brisé un nouveau record en 2021, en engrangeant 11,3 milliards de dollars, suite à une augmentation de plus de 30 % du nombre de nouveaux accords signés, par rapport à l’année 2020.

Le ministère israélien a fait savoir dans un communiqué que 34 % des exportations étaient destinées aux pays d’Asie et du Pacifique, 41 % aux pays d’Europe, 12 % à l’Amérique du Nord, 7 % aux pays signataires des accords d’Abraham (Émirats arabes unis, Bahreïn, Maroc et Soudan), 3 % aux pays d’Afrique et 3 % aux pays d’Amérique latine.

Yair Kulas, chef de la Direction de la coopération internationale en matière de défense du ministère, connue sous le nom de SIBAT, estime que les exportations de défense d’Israël vers les pays arabes franchiront le seuil du milliard de dollars en 2022.

Les principales exportations de défense d’Israël sont les missiles, les roquettes et les systèmes de défense aérienne (20 %), les services de formation et d’instruction (15 %), les drones (9 %), les radars électroniques et systèmes de guerre (9 %), les aéronefs pilotés et systèmes avioniques (9 %) et les ventes de cybersystèmes et de systèmes de renseignement (4%).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
8 + 17 =