France: La candidate d’extrême droite Le Pen met en garde contre l’envoi d’armes en Ukraine

France: La candidate d’extrême droite Le Pen met en garde contre l’envoi d’armes en Ukraine

Le Pen, une nationaliste qui entretient des liens de longue date avec la Russie, a également confirmé que si elle renversait le président Emmanuel Macron lors du second tour présidentiel du 24 avril, elle retirerait la France du commandement militaire de l’OTAN.

La candidate française d’extrême droite à la présidence, Marine Le Pen, a mis en garde mercredi contre l’envoi d’armes supplémentaires à l’Ukraine et a appelé à un rapprochement entre l’OTAN et la Russie une fois la guerre terminée.

Le Pen, une nationaliste qui entretient des liens de longue date avec la Russie, a également confirmé que si elle renversait le président Emmanuel Macron lors du second tour présidentiel du 24 avril en France, elle retirerait la France du commandement militaire de l’OTAN.

Macron, un centriste pro-Union-Européenne, est confronté à une lutte plus difficile que prévu avec Le Pen pour rester au pouvoir, en partie parce que l’impact économique de la guerre frappe le plus durement les ménages pauvres.

Les partenaires européens de la France craignent qu’une éventuelle présidence Le Pen ne sape l’unité du continent alors que les États-Unis et l’Europe cherchent à soutenir l’Ukraine et à mettre fin à la guerre dévastatrice de la Russie contre son voisin.

« Je suis plus réservée sur les livraisons directes d’armes. Pourquoi? Parce que … la ligne est mince entre l’aide et devenir co-belligérant », a déclaré la candidate d’extrême droite, citant des inquiétudes concernant une « escalade de ce conflit qui pourrait amener un grand nombre de pays à un engagement militaire ».

Plus tôt mercredi, le porte-parole du gouvernement français, Gabriel Attal, a déclaré que la France avait envoyé pour 100 millions d’euros (109 millions de dollars) d’armes à l’Ukraine ces dernières semaines.

Macron et Le Pen se sont qualifiés dimanche soir pour le second tour de la présidentielle française 2022.

Le candidat de La République en marche (LREM), Emmanuel Macron, est arrivé en tête du premier tour de la présidentielle avec 27,85 % des voix, devant la cheffe du Rassemblement national Marine Le Pen (23,15 %) et le leader de la France insoumise Jean-Luc Mélenchon (21,95 %), selon les résultats du ministère de l’Intérieur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
4 × 25 =